Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 11:58

 

 

 

 

Le toponze des trente derniers jours

 

1

Le carnet de Jimidi

1 256

2

Le stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle, pour les…

397

3

Nuances IV - Les crayons de couleur Polychromos de Faber Castell - Le…

306

4

Au quatrième taupe... - Le carnet de Jimidi

290

5

La fabrique de rouges - Le carnet de Jimidi

231

6

Dégradés - Le carnet de Jimidi

218

7

Architecture ronde - C'est la hutte finale - Le carnet de Jimidi

197

8

Les mondes parallèles existent, j’en apporte la preuve ! - Le carnet…

171

9

Architecture ronde : le chalet rond - Le carnet de Jimidi

168

10

Le stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle, pour les…

158

11

Les objets introuvables de jacques Carelman - Le carnet de Jimidi

147

 

 

1 – Ben oui, forcément, comme tu es un lecteur fidèle ou une lecteuse qui ne l’est pas moins, tu viens voir de temps en temps ce qui se passe de nouveau ici via la requête « le carnet de Jimidi ». C’est bien, ne change rien.

 

2 – Tous les autres sont arrivés via Google, à commencer par les extra-terrestres ayant pris la peine de taper « Le stationnement unilatéral à alternance semi-mensuelle » comme requête dans ce moteur de recherche, où j’arrive en deuxième parmi les résultats. Avec ça, tu devrais comprendre de quel côté garer la soucoupe. Sinon, je te donne tout de suite le truc : tu te gare du côté où sont garés les autres et donc, du coté des numéros impaires du 1er au 15 (parce ce 1 est impaire) et du côté pair du 16 au 30 (parce que 16 est pair).

 

3 – Je suis assez content que cet article soit consulté, parce que je me suis bien fait ch... sué à composer à la main ( avec Photoshop en fait) le tableau complet des nuances de crayon, avec leur nom en français et tout. Tiens, si tu cherchais un cadeau à me faire, quelque soit les circonstances, tu peux toujours m’offrir des crayon de couleur Faber Castell. Je ne m’en sert qu’exceptionnellement, mais j’aime les avoir.

 

4 – Il fut un temps où l’article « Au quatrième taupe » m’assurait à lui seul la moitié des visites. C’est un peu en baisse, comme l’intérêt pour cette couleur, j’imagine, puisqu’on retourne doucement vers une déco franchement colorée.

 

5 – Et tiens, peut-être l’intérêt pour « La fabrique de rouges » est-il directement lié à ce que je disais ci-dessus ? On sait que le rouge est à la mode dans les cuisines, par exemple. Je me demande bien pourquoi, mais c’est ainsi.

 

6 – Ça se confirme, le lecteur occasionnel est intéressé par les couleurs. Ou alors personne d’autre n’en parle, ou alors, le lecteur occasionnel est une lecteuse s’attendant à trouver des idées de coiffure en tappant la requête « dégradés » dans Google. Si vous croisez des personnes avec les cheveux allant du violet au vert, c’est de ma faute.

 

7 – Pour l’article « C’est la hutte finale » également, je suis assez content qu’il serve, puisque c’est un article de référence sur l’architecture ronde. Ceci dit, depuis, j’ai ouvert un blog dédié à cette inépuisable question : « L’autre carnet de Jimidi ».

 

8 – Avec ton attirance malsaine pour le bizarre, je ne m’étonne pas que l’article sur les mondes parallèles soit bien placé dans ce toponze. Ok, après lecture, tu risques d’être déçu-e. Bien fait !

 

9 – Sympa, également, de constater que mes propres élucubrations sur l’architecture ronde puisse intéresser d’autre gens. N’oublie pas de m’inviter à l’inauguration, si tu décidais de construire « Le chalet rond ».

 

10 - Pour une raison qui m’échappe (et dont je me fous d’ailleurs complètement), Overblog comptabilise à part les requêtes effectuées à partir d’un mobile. C’est la raison pour laquelle ces 158 visites là ne s’ajoutent pas aux 397 autres du N°2. Ceci dit, et si je comprend bien, tu as cherché au téléphone 158 fois le truc pour savoir de quel côté te garer. Si ça se trouve, tu étais EN TRAIN DE CONDUIRE quand tu as cherché le truc. Pô bien !

 

11 – Ah là là ! Ce Carelman et ses objets introuvables ! Une rente ! Mais je suis content qu’il intéresse toujours : il le mérite. À quand le « Catalogue en ligne » des objets introuvables ? Ceci dit, j’ai fais l’effort, dans l’article, de présenter le plus complètement possible l’artiste, sans me contenter de reproduire ad nauseam ses objets.

Published by Jimidi - dans Cet ici-carnet
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?