Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 07:29

 

 

SDC13710

 

 

Le dispositif est simple : un gros halogène de chantier, installé devant un mur sur lequel est punaisé un papier assez grand pour que nos ados puissent prendre une pose choisie, face, profil, statique, "en mouvement". Puis un autre participant, ou possiblement l'animateur, dessine leur silhouette sur le papier, au crayon, en suivant l'ombre chinoise. Puis les participants sont invités à remplir "avec ce qui leur ressemble le plus". Phrase de soutien : "Quelqu'un qui te connaît voit toutes les silhouettes, les unes à côté des autres ; il doit reconnaître la tienne." 

 

 


Published by Jimidi - dans Vrac
commenter cet article

commentaires

Laure 03/11/2014 12:56


On sent les personnalités ! Bravo !

Jimidi 03/11/2014 16:03



Vi, plutôt trop que pas assez. Du coup, ça y est, on les a déjà retirées de l'affichage. On se sentait surveillés.



Jeanpaul 02/11/2014 11:06


Avé l'épée, d'Artagnan, ou Zorro selon le chapeau ; un fouet, Indiana Jpnes ; un coutelas, Crocodile Dundee ; des aiguilles et le tricot, mémé.

Jimidi 03/11/2014 11:17



Mouais... L'idée c'était plutôt de les aider à se connaître plutôt que de se déguiser. Mais oui, jouer quelqu'un d'autre peut permettre d'en apprendre sur soi. Ce sera peut-être l'étape d'après ?



Tmor 01/11/2014 09:03


Sympa comme dispositif.

Jimidi 02/11/2014 08:23



Oui, à la fois ludique, mais pas que. 



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?