Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 09:03

 

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Pont de Neuville - Phot

 

Forcément, comme en ce moment, il fait nuit noire dès l'heure de la sieste, si on bouge, ça fait tout de suite "route de nuit". J'ai hâte que les lumières de Noël soit allumées, ça renouvellera un peu l'exercice, parce que là, j'ai l'impression de toujours tomber sur les mêmes sujets... 

 

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Photo 01

Oui, mais non. Tu penses à station sur l'autoroute, mais c'est la station sur la nationale. 

 

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Photo 02

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Photo 04

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Pont de Neuvil-copie-1

 

Toujours très star, le pont de Neuville sur Saône : 

 

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Pont de Neuvil-copie-2

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Pont de Neuvil-copie-3

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Pont de Neuvil-copie-4

 

A peine moins éclairé : le clocher de Collonges : 

 

Route de nuit du 16 novembre 2014 - Photo 03

 



 


 


 


commentaires

Martine27 21/11/2014 17:22


J'aime tout particulièrement le clocher

Jimidi 22/11/2014 12:38



Marrant ça ! Vous êtes déjà deux. Pourtant, je n'aurais pas parié beaucoup sur celle-là. 



Lou de Libellus 19/11/2014 17:36


Les peintres et la nuit, demandes-tu ?


Les peintres vivent la nuit.


Je commence au plus simple :



Jimidi 19/11/2014 23:07



Oui ! Bel exemple ! 



MiKla 19/11/2014 11:55


Nan, je ne pensais pas à station sur
l'autoroute, mais à hamburger de
lumière...

Jimidi 19/11/2014 15:11



Mais c'est bien sûr ! Fit-il mine d'aquiescer, alors qu'il ne voyait absolument pas ce qu'elle voulait dire. (Ça se voit, que je bosse mes dialogues, ou bien ?)



Br'1 18/11/2014 21:41


La 2ème du pont est superbe.


Il pleut souvent beaucoup par chez toi non?

Jimidi 19/11/2014 15:09



Maintenant que tu en parles, j'ai bien l'impression que l'automne reviens quasi tous les douze mois...



Elsa Saône 17/11/2014 10:11


J'aime particulièrement la dernière !

Jimidi 19/11/2014 15:12



Ah là là ! Collonges, oui, c'est sentimental.



Lou de Libellus 17/11/2014 09:53


C'est vrai qu'il y a une parenté avec Philippe Cognée dans tes oeuvres. La première image. C'est toi qui avais présenté ses oeuvres récentes. J'en avais seulement rajouté une couche sur Libellus.


http://www.libellus-libellus.fr/article-philippe-cognee-qu-est-ce-que-la-figuration-49938408.html


J'avais notamment donné Le plongeur, une oeuvre de jeunesse - qui devait (je ne l'avais pas dit) évoquer chez toi un souvenir (le jour où seules tes palmes flottaient encore et où ta
brune a dû plonger pour te ramener de ton abysse, à 30 cm de profondeur.


Depuis, tu es hameçonné et elle te remonte au moulinet.

Jimidi 19/11/2014 15:13



Ça doit être ça : les hameçons de l'âme soeur. Y'a des peintres, qui s'intéressent à la nuit ?



Tmor 17/11/2014 09:15


C'ets ça avoir le don de trouble vue

Jimidi 19/11/2014 15:18



Bienvenue au club, des myopes.



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?