Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 09:13

 

 

Jardinage chez Dut - 8 novembre 2014 - Photo 02

Toute, on a brulé toute la ramure du noyer, du cèdre, du tuya, du saule et c'est fi-ni ! 

 

Le potager 2014, en gros, ça a été la catastrophe. Guy voulait des patates, on a planté un champ de patates à qui je n’ai pas fait l’injure de peser la récolte, mais j’ai bien peur qu’on n’ait récupéré que l’équivalent de ce qu’on avait planté. Sur le potager d’en haut, désastre total : le manque de soleil du fait des arbres (les nôtres et ceux du voisin) joint à la pluviosité exceptionnelle n’a fait le bonheur que du mildiou sur les tomates et des pucerons sur les haricots. Il fallait donc prendre des mesures radicales : élagage et permaculture. Pour l’élagage, tu as vu dans nos éditions précédentes qu’on a mis le paquet, quand à la permaculture, ça y est, c’est lancé. 

 


Jardinage chez Dut - 8 novembre 2014 - Photo 03

 

J'avais déjà commencé d'enfouir du bois pourri, récolté en forêt dans un coin où il n'y a qu'à se baisser. Là, c'est un petit "raccord" pour finir la première butte. 

 

Jardinage chez Dut - 8 novembre 2014 - Photo 04

Là dessus, un peu de "plaquette forestière" que j'ai été chercher à la déchêterie. J'arrive, j'explique ce que je veux, on me répond que c'est 35 euros le mètre cube, on m'indique le tas où je peux me servir, je rempli mon big-bag Casto avec un seau (compter trois quart d'heure), je retourne à l'entrée, je m'aperçois que je n'ai que 30 euros, je le dis, on me répond : "C'est bon, allez y, je ne vous ai pas vu." "Je reviendrai" que je lui dis. "Il ne FAUT PAS revenir" qu'il me répond. 


 

Jardinage chez Dut - 8 novembre 2014 - Photo 06

Heureusement que Béryl était là, parce que tout seul, j'y serais encore en mars ! Sont jolies, nos deux buttes non ? Là-dessus : feuilles mortes, peut être encore une couche de terre, de la paille si on en trouve, et ce sera l'Eden ! 

 

Jardinage chez Dut - 8 novembre 2014 - Photo 01

Ça a brulé de 4h à 20h30, en laissant un joli tas de braise, que j'ai hélas dû arroser avant de partir. Une semaine après, c'était encore chaud fumant, en dessous.)

 

 

 


Published by Jimidi - dans À la maison
commenter cet article

commentaires

Lou de Libellus 16/11/2014 18:44


Je n'ai pas compris à quoi ça servait mais ça a l'air très bien. Chez moi, je ne "bute" pas les arbres moi-même, j'ai des hommes de main, une première gâchette et des seconds couteaux.

Jimidi 17/11/2014 09:14



Sage organisation. (Non parce que c'est vrai chiant, l'élagage) 



Elsa Saône 12/11/2014 12:45


Super ! Tu me diras ce que tu en as pensé (mais pas trop vite, j'ai pas encore fini !)

Elsa Saône 11/11/2014 17:03


Ha ouais de l'essence carrément !


Mioum ! Des bons légumes !

Jimidi 12/11/2014 10:49



Carrément. Faut dire que tout était trempé gluant, mais avec un peu beaucoup de napalm...


 


Et oui, des légumes, parce que faire pousser de la viande, du poisson et des sous, ce n'est possible que dans les Sims ! Hi hi !


(Sinon, ça y est, je suis également en train de lire "Longue terre" sur ma liseuse qui va bien ! )



Elsa Saône 11/11/2014 09:47


Z'allez planter quoi alors ?


Tu vois ! Jt'avais dit qu'il fallait tout cramer !

Jimidi 11/11/2014 16:13



Mais oui, tout cramer ! Pi là, en plus, comme on était bien partis pour s'asseoir sur l'écologie, on a mis de l'essence pour que ça démarre ! Sinon, planter, on verra, mais les trucs habituels :
aubergines, courgettes, tomates, courges... 



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?