Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 15:18

 

Contes de faits - mad meg - couverture - Le carnet de Jimid

 

Lettrine (P OurBang mad meg) - Le carnet de Jimidi

 

 

our une fois, ce matin, il n’y avait pas que des prospectus et des relevés de compte dans ma boîte aux lettres, mais également les deux exemplaires de « Contes de faits » le recueil de mad meg, édité chez Divus, commandés à la librairie « La balançoire » (labalancoire@gmail.com) il y a... hum ! quelques temps déjà, arrivés dans un paquet pare-balle, tellement blindé de scotch que j’ai cru un instant devoir l’attaquer au chalumeau. D’ailleurs, c’est bien simple : si une bombe thermonucléaire était tombée par inadvertance sur l’immeuble ce matin, les seuls trucs qu’on aurait retrouvé intacts sous les décombres vitrifiés, c’est mes deux exemplaires de Contes de faits. Tu dis ? Pourquoi j’en ai acheté deux ? Parce qu’ainsi, un bonheur n’arrive jamais seul. Pi ça me permet surtout d’un prêter un sans attendre bouffé d’angoisse qu’il revienne. Ou pas.

mad meg, tu la connais déjà pour avoir somptueusement illustré notre Scribulations 01/10 (Ah ! La blatte !) et perso, j’avais adoré lire ses Contes de faits en ligne (ne les cherchez pas, ne restent que les couvertures) attendant impatiemment de pouvoir les tenir en main : c’est fait. Par rapport à leur version en ligne, ces petites histoires brodant de noir certains contes connus - La belle au bois dormant, Le petit chaperon rouge, Le chat botté etc. - ont été enrichies chacune d’une page de jeu, mais on pourra s’amuser aussi à identifier au fil des vignettes certains tableaux célèbres, qui prennent sous le trait de mad meg un visage tout à fait nouveau : Gernica, les Ménines, Le cauchemar, Gabrielle d'Estrées et sa soeur la duchesse de Villars, Le jardin des délices, La mort d’Ophélie et certainement plein d’autres ! Bref, un petit ouvrage de 12x16x1,4cm - 196g - 12€ sans les frais de port - hautement recommandable. Peut également servir d’album de coloriage.

 

Contes de faits - mad meg - intérieur - Le carnet de Jimid

 

Published by Jimidi - dans Dessin - BD
commenter cet article

commentaires

mad meg 22/01/2011 13:22



Je viens de découvrir ton poste sur les contes, c'est super sympa de ta part. J'avais pas pensé qu'on ouvait les commender à La Balançoire !


Merci à toi pour ton soutien assidu, et tes postes si gentilement et joliement écrits.


bises à toi


meg


 


 



Jimidi 22/01/2011 17:28



Rhô ! Je t'en prie ! La charge de supporter ce que j'aime est bien légère ! Encore bravo pour ce recueil ! Je t'embrasse également.



JO TOURTIT 09/01/2011 20:00



Hihihi ... tu as beaucoup d'humour !


Maintenant je sais d'où te vient cette majuscule d'imprimerie au début de tes paragraphes ... L'écriture ! J'aime beaucoup.



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?