Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 14:13

 

 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 03

 

Quand je suis arrivé sur zone, un peu avant dix heures, les hostilités étaient déjà bien entamées. Armé de sa tronçonneuse et pendouillant au bout d’une corde d’escalade accrochée à la cime, Arthur avait déjà dégagé pas mal de branches basses, disons jusqu’à la moitié du tronc. Il est remonté comme ça jusqu’en haut, puis redescendu en coupant des tronçons et hop, à onze heures trente, c’était plié. Depuis, y’en a absolument partout, du cèdre. Des bouts de troncs, des branches, des tranches, des rondins, des pommes : partout. Envahissante également, cette odeur d’une douceur affolante. Pas du tout une odeur de résine. La résine, c’est vif, tonique, végétal. L’odeur du cèdre est animale, couleur chair. 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 02

Encore debout, mais plus pour très longtemps, avec le bordel partout, devant. 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 01

Les derniers instants. 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 04

Ne me demande pas ce qu'on va faire de toutes ces billes, je n'en sais encore rien. 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 05

45 ans, si on a bien compté. 

Démontage du cèdre chez Dut - 6 octobre 2014 - Photo 06

Sur un suggestion de l'élagueur, on a laissé une banquette. Tu dis ? Et pour la tourner ? N'y pense même pas. 


commentaires

La Brune qui a loupé ça! 18/10/2014 15:57


Il y a eu un gros bouleversement lors de ses 22 ans. On voit une grosse démarcation blanche très différente des autres années. Tu sais ce qui s'est passé?


Sinon, j'ai compté et si je ne me suis pas trompée, il n'avait que 40 ans!


Je lui en aurai donné beaucoup plus...

Jimidi 18/10/2014 18:45



Tiens ? C'est exactement l'inverse de toi, alors ? (Sinon, pour la ligne de démarcation, et si j'ai bien suivi, c'est juste qu'il est devenu adulte.) 



mélanie 08/10/2014 16:57


J'en pleure !


 


bon, ben faut faire des boucles d'oreille avec les rondelles de bois

Jimidi 08/10/2014 21:03



Bon, je t'en apporte une tranche. 



JO TOURTIT 07/10/2014 10:09


Chouette le fauteuil tronc !


La même chose m'attends pour le lilas de Perse qui est à l'ouest et dont les racines commencent à abimer le mur donnant chez les voisins (dixit le proprio). A la fin du mois il disparaîtra ...
snif ! C'est un bien bel arbre qui fleuri en grappes blanc rosé puis donne des graines d'un vert presque pistache. C'est notre fils cadet qui l'avait planté il y a plus de 20 ans ! On le voit de
loin tant il est haut ... Resnif !


Bises ami et bonne journée.

Jimidi 07/10/2014 22:31



Il y a des deuils nécessaires... Mais rien n'interdit d'en replanter un au même endroit ! Hi hi ! 



Elsa Saône 06/10/2014 20:58


MAIS TROP LA BANQUETTE !!! Je valide !


On ne peut pas passer le reste en bois pour la cheminée ?

Jimidi 06/10/2014 22:22



Rhô, ben si, on va en brûler (l'année prochaine ou dans deux ans), mais y'a surement mieux à faire, même si je ne sais pas encore bien quoi. 



Laure 06/10/2014 18:45


J'aurais pas supporté

Jimidi 06/10/2014 22:21



Lui non plus. Je n'ai pas encore tout à fait réalisé, mais il y a une grande différence, me semble-t-il, entre le voir démonté petit à petit en morceaux, et le voir tomber d'un coup. 



Tmor 06/10/2014 16:08


C'est bon pour le dos ce genre d'assises.

Jimidi 06/10/2014 22:19



Un petit moment, oui, peut-être. Hi hi ! 



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?