Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 17:46

 Horloge-couverts-Gifi-septembre-2010.jpg Lettrine (N diable)

 

 

 

 

on mais là, dans le dernier prospectus Gifi, on a franchi ce qui pouvait passer jusqu’ici pour une mode, on assiste à une invasion. Il n’est plus temps pour moi d’attirer votre attention amusée sur le phénomène : il est de mon devoir de vous alerter. Il y a urgence : les horloges-couverts ont entrepris de coloniser nos cuisines et bientôt toute la Terre. Tranquillement installées dans nos intérieurs douillets, faisant mine de nous donner l’heure, elles préparent je ne sais quels funestes et implacables desseins. Ça va nous péter au nez. Les rares survivants s’étonneront, errants incrédules dans un monde qui ne leur appartiendra désormais plus. Il s’en rappelleront : les signes étaient pourtant là. Ces colonisés trouveront a posteriori incroyable de ne pas avoir réagi à cette prolifération d’horloge-couverts. Comment, COMMENT, sous leur camouflage pourtant inquiétant, leur nombre n’a-t-il pas éveillé les soupçons ? Elles sont déjà partout, partout chez nous, bientôt partout chez elles. Elles ne vous donnent pas l’heure, pauvres fous, elles mesures, implacable, le temps restant avant l’attaque finale. A ce moment là, tout ce qui pourra être transformé en couverts chez vous l’aura été et quand on voit déjà ce que ça peut donner pour les chaises, ça fait peur.

Jimidi

Chaise-couvert.jpg

commentaires

Mélanie de tours 22/09/2010 09:50



J'ai plus peur des chaussettes qui se perdent dans l'espace-temps..



Jimidi 22/09/2010 13:11



Bah ! Il suffit de penser à les enlever avant qu'elles disparaissent...



MiKla 21/09/2010 19:11



Au secours !!!



Jimidi 21/09/2010 20:18



Niark niark niark ! Tremble, misérable !



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?