Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 13:07

 

Vache charolaise au saule d'oingt - 11 novembre 2010 - Jimi

 

 

Lettrine (Y automne)

 

’avait urgence : je ne m’étais pas promené là-haut depuis longtemps et j’ai terminé ma semaine mercredi par un tête à tête d’une heure et demie avec ma chef, après avoir passé la matinée en réunion avec elle. Il y avait donc urgence à me retrouver, à me retrouver au sein d’une nature en paix. Très bonne balade de deux heures aux Crets de Beaumont, comme d’hab. En plus, il y avait des vaches. Sinon, je ne sais pas chez vous, mais l’automne ici n’a rien à voir avec celui de l’année dernière. Certes, certains arbres semblent ignorer la morosité ambiante, mais on est très loin du festival de l’an dernier, non ? Ou alors c’est moi...

 

En pensant à la Guerre des mondes et à Emmanuel Pruneviei

 

C'est malin ! Je ne peux plus voir une goutte de rosée sans penser à La guerre des mondes, film que je me repasse régulièrement, ni voir une feuille qui a l'air d’avoir été posée là pour moi sans penser à Emmanuel Prunevieille...

 

Feuillage d'automne 11 novembre 2010  

Et là, dans un environnement plutôt vert, gris et bleu, un arbre, seul de son espèce, seul dans son genre, seul comme le nez au milieu de la figure, flamboyant.

 

Hommage à Eugène Louis Boudin - vaches charolaises au Sau

 

Cette photo est un hommage appuyé (de l’index) aux vaches de Louis Eugène Boudin.  

 

commentaires

MiKla 11/11/2010 13:22



Petite tête et gros cul ! c'est beau une vache !



Jimidi 11/11/2010 13:29



 


Mais oui, j'arrête pas de le dire : c'est beau une vache la nuit. Oh, pardon : c'est beau une vache tout court.


 



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?