Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 12:31

 

07222426_harley-davidson-panhead-1948.jpg

 

Lettrine (ET moto rouge)

 

 

là, elle ouvre l’enveloppe un peu épaisse, elle y trouve une clé de contact et mon petit mot : « Tiens, c’est pour toi. Elle est garée derrière. J’espère qu’elle est assez rouge... » Tu dis ? On peut toujours rêver ? Exactement. Perso, c’est là que j’ai mon meilleur rapport qualité/prix. Du moins quand je suis éveillé. Non parce que cette nuit, je crois que j’ai rêvé que ma chef fouillait dans mes affaires et je me suis réveillé en constatant une nouvelle fois qu’il était très fatiguant de détester quelqu’un.

 

Lectures - Un jeudi - pas avant hier, celui d’avant - au cours d’un repas d’équipe (aussi détestable soit-elle, la chef a parfois de bonnes initiatives) Véronique, psychiatre tatouée en tongues, m’a chaudement recommandé la lecture de Jean-Louis Founier, ajoutant qu’elle m’en apporterait trois quatre le jeudi suivant, ce qu’elle a fait. Du coup, je suis dans « Il a jamais tué personne mon papa » avec à suivre : « J’irai pas en enfer », « Mon dernier cheveux noir » et « Le petit Maulnes ». Je sais pas vous, mais les relations avec un psychiatre m’obligent à un tout petit effort pour ne pas prendre leur « Bonjour ! Comment ça va ? » comme une tentative de diagnostic et leurs conseils de lecture comme un début de prescription thérapeutique. Je sais, c’est à la fois ridicule et injuste d’autant qu’il est très facile avec Véronique de parler d’autre chose que du boulot...

 

Jean-Louis Fournier est un écrivain, humoriste et réalisateur de télévision né à Arras le 19 décembre 1938 fils du médecin Paul Léandre Emile Fournier (23 août 1911 à Avesnes-le-Comte - 4 mai 1954 à Arras) et de Marie-Thérèse Françoise Camille Delcourt (17 juillet 1916 à Saint-Pol-sur-Ternoise - 20 septembre 1998 à Arras), rédactrice. Il est le créateur, entre autres, de La Noiraude et d'Antivol, l'oiseau qui avait le vertige. Par ailleurs, il a été le complice de Pierre Desproges en réalisant les épisodes de La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, ainsi que les captations de ses spectacles au Théâtre Grévin (1984) et au Théâtre Fontaine (1986). On lui doit également l'intitulé de la dépêche AFP annonçant le décès de l'humoriste : "Pierre Desproges est mort d'un cancer. Etonnant non ?". En 2008, Jean-Louis Fournier publie le roman Où on va, papa ? dans lequel il décrit sa relation avec ses deux fils handicapés. Le livre, qui reçoit le Prix Femina, suscite un certain nombre de controverses et une réponse de la mère des deux garçons.

 

Travaux - Ce coup-ci, ça y est : on nous change les fenêtres mercredi et jeudi.

 

Conso - Hier, la télé est morte, sans prévenir, clac, comme ça. La fois d’avant, Anne avait tenu vingt minutes avant qu’on aille en acheter une autre. Là, elle a dû attendre toute la journée, mais c’est vrai qu’avec l’ordi, le manque est moins cruel. On est donc allé en troquer une autre contre des sous, avec un cahier des charge relativement précis : Philips ou Sony, autour de 110cm de diagonale, mille euros, dispo tout de suite pour ne pas rater NCIS à 20h40. Ça s’est plutôt bien passé. Il a juste fallu résister au caprice « Regarde mon amour, sur celui-ci on pourrait regarder Avatar en 3D » et constater que des trois modèles retenus, le moins cher n’était - oh que c’est bête ! - pas disponible, puis repartir avec une Philips qui tient à peine dans le séjour et qu’on a juste eu le temps d’installer avant qu’on retrouve le bateau de Gibbs dérivant avec deux cadavres à bord.

 

Télé - Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais l’acteur jouant le grand-père de Seeley Booth (l’agent spécial du FBI) dans la série "Bones" est également celui qui joue le père de Gibbs dans "NCIS", d’où il ressort que Gibbs est un oncle de Booth. Tiens, il faudrait que je vous parle aussi (encore !) de D&Co...

 

Colette - J’ai accepté avec joie de relayer sur cet ici-carnet les infos transmises par G. Bonal concernant les événement « colettiens » dont il voudra bien me faire part. C’est ce qui vous veau, vache, cochon, couvée, de trouver ici de l’info sur une soirée Colette en novembre au Châtelet.

 

Published by Jimidi - dans Vrac
commenter cet article

commentaires

Mélanie de tours 26/09/2010 21:44



C'est une moto une place.


Pour la télé faut y mettre un décodeur TNT et paf (jeu de mot !) l'image s'améliore.



Jimidi 27/09/2010 16:37



Ah oui, tiens ? Pour la moto, ça ne m'avait pas frappé, mais d'un autre côté, ce n'est pas un engin sur lequel on s'embarque pour trainer avec soi la famille... Tu dis ? Un compagnon de route ?
Il a qu'à avoir sa propre bécane.


Pour ce qui est du décodeur, heu... Encore faut-il avoir quelque chose à décoder. Or, si la région n'est pas encore "arrosée" de programmes numériques, y'a rien à décoder. De toute façon, dans ma
super télé immense très belle, le décodeur TNT doit être intégré, non ?



WLouve 25/09/2010 21:50



Mmmmm Mh... Merci merci ! Tu l'as trouvée, ma douce sauvage beauté totale ! D'après ce que j'ai lu, la Pan Head avait des pb de fuite d'huile mais elle me plaît tellement très
très beaucoup... J'ai tellement envie (ma main fait le mouvement sur la souris !), au moins quelques minutes, de sentir le moteur gronder, vombrir tout contre moi et m'emporter loin
loin et vite. Je traverserai le Canada, remonterai un peu au Yukon pour faire une halte près de Yellowknife et rendre visite à Penny, puis je reprendrai la route vers Vancouver, m'arrêterai dans
les Rocheuses, visiterai les forêts d'arbres millénaires, découvrirai le Pacifique, irai faire un coucou à Pierre et à mon amour impossible et descendrai la côte ouest jusqu'au sud de San
Diego. Après, je ne sais pas encore mais je ferai certainement un crochet par le Nouveau Mexique et, dans le désert de l'Arizona, roulant à tombeau ouvert, c'est sûr que je chanterai "I'm riding
through to the desert on a bike with no name. It feels good to be out of the snow..."


(J'ai aussi un rêve d'enveloppe un peu comme ça... Gagner plein de fric et t'en envoyer pour que tu te fasses construire ta maison ronde et que tu montes une petite maison
d'édition.) 


Wouhou... assez rêvé, je retourne bosser.  



Jimidi 25/09/2010 23:26



Bah, y'a pas de mal à se faire du rien. Pardon : du bien.



Mélanie de tours 25/09/2010 18:23



L'image est belle ?



Jimidi 25/09/2010 18:58



Gnnn ? Ah ! L'image de la télééééé ? Belle ? Oui et non. Le fait même d'avoir une image grand format est interessant, d'autant que notre télé d'avant était un modèle cathodique pas immense. Donc,
de ce côté là, oui, c'est saisissant. Côté télé/chaines, pour le moment, c'est un peu bof puisque la région ne passera au numérique qu'en juin prochain. Coté télé/dvd alors là oui, c'est la
claque, même sans blue ray et même sans 3D. Hier, après NCIS, on avait mis "Charlie et ses drôles de dames" (Charlie angel's) et je confirme, Cameron Diaz grandeur nature : ça le fait ! Sinon,
techniquement, oui, c'est net, contrasté, fluide et vaut mieux mettre le son sur la chaine que de le laisser sortir, chichement, des hauts parleurs qui donnent d'ailleurs dernière et pas devant.



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?