Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 18:12

 

  Ca-fait-plaisir-de-vous-retrouver-ici.jpg

 

 

Lettrine--B-nuage-.jpgon, bon, bon... J'ai eu un sentiment d'effraction intense, mais c'est passé. Il y avait eu des signaux d'alerte pourtant, mais la page avait été plus facile à tourner. Je ne suis pas en train de vous parler de ma vie privée, juste d'occasions précédentes où, après des articles postés ici ou là, des personnes se sentant mises en cause par ce que je disais avait pris la peine d'un commentaire, parfois indigné – j'en ai eu un carrément insultant – voulant parfois juste faire valoir un droit de réponse, apporter une précision, rétablir un équilibre.

 

Mais tout ça, c'est la même chose. C'est un télescopage. C'est l'irruption soudaine, imprévue, de la réalité dans un domaine, à un endroit où on ne l'attend pas. Ce carnet n'est pas ma vie. Je m'inspire de celle-ci, j'y puise, mais à bien y réfléchir (du coup, j'ai eu le temps), il se passe ici ce que je connais très bien ailleurs et ce qu'on voit partout : le fait même de publier, de mettre en ligne fait basculer ce qu'on écrit, ce qu'on montre dans la fiction. Du moins dans une sorte d'ailleurs imprécis dans lequel l'auteur se sent tous les droits et libre de dire ce qu'il veut. On ne lui en voudra pas, puisque c'est exactement ce qu'il va y chercher. C'est là qu'il va puiser sa force et sa liberté. C'est là que je peux rêvasser tranquille, laisser dériver mes idées, écrire n'importe quoi, montrer ce que j'aime...

 

Je ne sais pas si ici la frontière est plus mince entre réalité et fiction, mais constatons une nouvelle fois qu'elle est assez perméable. J'ai donc été pris en défaut d'étanchéité par ma brune. Y'a eu comme une fuite. Il y en aura d'autres. Oui, parce qu'à bien y réfléchir, je ne vois pas en quoi (ni pourquoi) changer ce que j'écris dans ce carnet, au moins dans son principe, qui reste pour moi de pouvoir dire ce que je veux quand je veux si je veux, sans trop d'autocensure, quitte à devoir reformuler après coup, accorder des droits de réponse, virer certains articles, traverser des baffes et prendre des moments de doute.

 

 

 

commentaires

La Brune en question 07/10/2010 16:53



Oui mais attention, dans tout ça, j'ai quand même gagné une punaise super costaude et le droit de te suspendre au balcon de notre 7ème étage...



Jimidi 08/10/2010 06:57



Promis, je fais gaffe. Heu, non : je fais attention. Bises.



Hara Kiri 06/10/2010 16:05



Ravi de te voir de retour. Comme je n'ai eu aucune réponse à mon mail de ce week end, plutôt que de t'envoyer un mail je me permets de te demander ici si tu as reçu les deux exemplaires de
Wan & Ted et les contrats. Merci.



Jimidi 06/10/2010 20:02



Pas encore vu le mail, mais oui, j'ai reçu aujourd'hui mercredi, mieux emballés qu'un suppositoire, deux exemplaires de Wan & Ted que ma chérie a trouvé spontanément & visuellement très
biens, et dans une enveloppe séparée, mes contrats, ceux-là même qui vont me rendre riche et célèbre, mais vite, parce que nos proprios mettent l’appart en vente. Mille mercis ! 



MiKla 05/10/2010 11:53



J'ai arrêté de respirer depuis hier, mais il ne se passe rien de nouveau...



Jimidi 08/10/2010 07:00



Bah si, tu vois, il suffisait d'attendre !



br'1 04/10/2010 22:21



Chhhhhhhhutt MiKla, bouge pas, ça a l'air de s'arranger.



MiKla 04/10/2010 18:58



et ben, ça commence à plus être drôle, on est accro nous !



br'1 04/10/2010 15:03



Aïe... Décidément les malblogueries n'ont rien d'anodin. Bon courage et à bientôt j'espère!



Idothée 01/10/2010 19:57



snif :s



NetKulture 01/10/2010 19:01



On est déjà en inventaire avant l'heure? :)


 



Mélanie de tours 30/09/2010 20:38



ben si je donne un ordre, un nouveau, vous rouvrez ?



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?