Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 18:36

 

Pink Floyd - Pulse (couverture) - Le carnet de Jimidi

 

Lettrine (Ç Pulse)

 

 

 

a m’est apparu clairement en écoutant Bashung hier soir (L’imprudence), mais il me semble que certains interprètes, arrivés au sommet de leur art, basculent de la chanson dans « autre chose ». On n’est alors plus dans le chant mélodique, avec accompagnement musical, mais dans on ne sait plus très bien quoi, devenu tellement personnel que les points de comparaison manquent. Pour Bashung, il ne chante plus, ou plus tout à fait, ou plus tout le temps. Il donne, il délivre le texte, sur une musique qui n’a plus valeur ni fonction d’accompagnement, plutôt de décor, de contexte. Mais c’est également ce qui se passe pour Christophe et pour Barbara. Pour Christophe, on le sent parfois plonger dans sa musique, infiniment complexe et riche, au point de vouloir fusionner avec. Il quitte alors le texte pour l’onomatopée, le murmure, le grincement, le râle... tentant de la rejoindre dans le non-verbal. La démarche est exactement la même pour Barbara. Il faudrait que je la réécoute intégralement, mais si ma mémoire ne me trahie pas, il me semble que sur plusieurs chansons, elle franchi le pas, plonge et quitte également le texte pour ponctuer alors la musique de vocalises. Je crois même qu’une de ses chansons est sans texte, sans qu’on puisse affirmer sans risquer de se tromper qu’on écoute alors un morceau de seule musique. Non, Barbara est bien là, elle prête juste sa voix au piano. Écrivant cela, je pense bien sûr aussi à Ferré quand il dit plutôt qu’il ne chante, mais sa position me parait alors plus « classique » en ce qu’il s’agit pour moi bien d’un texte dit sur une musique. Je pense également à Manset, qui réduit parfois la mélodie à une note ou deux, mais adosse alors d’autant plus son phrasé au rythme. Au rang des musiciens basculant dans « autre chose » - j’y pense pour m’être repassé tout Pink Floyd ces dernier jours - il faudrait rajouter David Gilmour, guitariste de ce groupe mythique. C’est particulièrement évident sur P*U*L*S*E, l’album public : dans certains solos, il me semble que David Gilmour ne joue plus, comme Bashung, Christophe et Barbara ne chantent plus, il sculpte directement la matière même du son.

commentaires

MiKla 09/01/2011 18:53



Ouaaa ! je trouve ça très joliment dit et je partage !


(au fait ayé, j'ai compris comment tu faisais tes lettrines, tu dis ? il était temps, c'est ça je suis
pas une rapide)



Jimidi 10/01/2011 08:09



Merci chère MiKla.


 Pour les lettrines... Je crois que je vais faire un article dessus, comme ça se sera fait...



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?