Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 14:10

 

Ballade du 3 janvier 2011 - arbres givrés - Le carnet de J

 

Ballade du 3 janvier 2011 - plaques de glace - Le carnet de

 

Lettrine (D OurGang feuilles givrées) Le carnet de Jimidi

 

 

u soleil, enfin ! J’attendais ça depuis l’année dernière, histoire de pouvoir sortir un peu. Et ce matin, grand beau ! Du coup, à dix heures j’étais sur les pistes, ou plutôt LA piste, celle que je suis habituellement au cours de cette ballade que j’aime tant aux Crets de Beaumont. Puissent ces quelques photos vous permettre de partager un peu de la magie des lieux, des paysages, des lumières et de la beauté de l’hiver.

 

Ballade du 3 janvier 2011 - paysage givré - Le carnet de J

 

Ballade du 3 janvier 2011 - Le cyprès de St Clair - Le car

 

Ballade du 3 janvier 2011 - La petite chapelle de St Clair

 

Ballade du 3 janvier 2011 - l'escalier dans le mur - Le car

 

Ballade du 3 janvier 2011 - paysage de poney- Le carnet de

 

Ballade du 3 janvier 2011 - herbes givrées - Le carnet de

 

Ballade du 3 janvier 2011 - feuilles givrées - Le carnet d

commentaires

JO TOURTIT 07/01/2011 17:45



Merci pour ton gentil passage.


Une présentation de blog fort intéressante et originale de même que les articles passionnants et variés. Je reviendrai "à tête reposée" pour faire plus ample connaissance car IL LE VAUT PLUS QUE
BIEN ce blog ++++++++++++++ BRAVO !


Amusant également tes explications dans COMMENTAIRES sur tes photos numérotées. On partage ainsi à fond tes ressentis au moment du "clic".


A très bientôt donc et douce soirée.



Jimidi 07/01/2011 18:54



Merci Jo, c'est trop gentil. Venant d'une photographe émérite comme toi - ton carnet regorge de photos toutes plus belles les unes que les autres - ces compliments me touchent particulièrement !
Reviens quand tu veux, c'est tout le temps ouvert ici, hi hi !



br'1 04/01/2011 22:04



Un peu que ça se voit. Mais tu es chez toi, tu fais ce que tu veux.


J'adore l'escalier et les croupes.


Et ton "or cadre". C'est beau des fois les fautes d'orthographe!



Jimidi 04/01/2011 23:45



Bon, allez hop : je la laisse. Hi hi !



Jimidi 03/01/2011 21:22



Ça se voit, que j'essaye de truander Overblog en déposant des commentaires sur mes propres articles ?



Jimidi 03/01/2011 20:40



Photo 9 - Qu’est ce que j’ai été content à la maison en voyant que cette photo de feuilles givrée rendait bien
l’impression que j’ai eue en découvrant sous mes pieds chacune de leurs nervures délicatement fardée de givre. Trop belles !



Jimidi 03/01/2011 20:39



Photo 8 - (Tiens ? Pourquoi elle ne s’ouvre pas en grand, celle-là ? Bah, on s’en fout) Maintenant c’est
sûr, les guirlandes de Noël, c’est pour donner à l’intérieur une idée du givre extérieur. ces herbes paraissent quasi fluorescentes dans le petit soleil de la matinée. Mélanie les trouverait sans
doute visuellement sucrées...


 



Jimidi 03/01/2011 20:39



Photo 7 - Quand je me suis approché de leur pâture, les deux poneys ont du me sentir ou m’entendre : ils sont
venus à ma rencontre quémander un peu de compagnie, ou quelque chose à grignoter... Ils ont très spontanément accepté de poser. J’avais cette idée de premier plan de croupes et des reliefs assez
voisins derrière. Mais avec le soleil, je ne voyais rien sur mon écran et les deux autres, là, n’arrêtaient pas de bouger. J’ai déclanché un peu au hasard, en croisant (mentalement) les doigts
d’avoir ce que je voulais : c’est le cas. Même pas eu à la retoucher.


 



Jimidi 03/01/2011 20:39



Photo 6 - Cet escalier pris dans l’épaisseur du mur est typique du Beaujolais, ou du moins des cultures en terrasse.
Celui là est à la fois bien construit (certains sont plus sommaires) et bien conservé. Je savais bien qu’un jour le soleil donnerait dessus de façon assez intéressante pour mériter la photo, mais
les dizaines de fois précédente, ce n’était pas le bon jour. Comme vous pouvez le voir, la pierre d’ici est ocre jaune, ce qui nous vaut un tas d’appellations prétentieuses genre « le
village des pierres dorées ».


 



Jimidi 03/01/2011 20:38



Photo 5 - L’est pas mignonne, ma p’tite chapelle ? Elle n’est ouverte qu’une fois par an, pour la journée du
patrimoine. J’ai déjà eu la chance d’être là ce jour là. L’intérieur est tout à fait dépourvu de meuble. On n’y célèbre plus d’office. Ce n’est pas le seul lieu de culte du coin puisqu’il parait
qu’un tumulus non loin (à gauche, or cadre) recouvre un cimetière mérovingien. D’ailleurs la légende raconte... Heu... j’en sais rien, mais sur le cadastre, le tumulus apparaît comme une parcelle
non mesurée ou quelque chose comme ça voulant dire qu’elle n’appartient à personne. Vous connaissez beaucoup d’endroit qui n’appartiennent à personne, vous ?


 




Jimidi 03/01/2011 20:38



Photo 4 - c’est LE cyprès de St Clair, un lieu dit de Ville-sur-Jarnioux. Au départ, ils étaient deux, c’est du
moins ce que je me suis laissé dire par la souche restée non loin de cet arbre. Je pense qu’ils ont été plantés là pour monter la garde et veiller sur la chapelle St Clair de la photo d’après.
Elle est de style gothique, on peut donc penser que ce cyprès a plusieurs siècles...


 



Jimidi 03/01/2011 20:38



Photo 3 - Je voulais surtout prendre le dégradé de montagnes bleues à l’horizon, mais à l’arrivée, le premier plan
d’herbes brillantes est bien intéressant aussi. On dirait une fourrure, ou des cheveux.


 



Jimidi 03/01/2011 20:37



Photo 2 - Pas bien compris ce qui était arrivé à ce trou d’eau, comme si la couche de glace s’était affaissée alors
que l’eau s’était déjà barrée depuis longtemps. La glace fait plusieurs centimètres d’épaisseur. Si ça se trouve, elle a pu tenir « en l’air » un moment...


 



Jimidi 03/01/2011 20:37



Photo 1 - Cette photo de branches de chêne, givrées, est la seule que j’ai du recadrer. La ramure est à
contre jour et j’avais le soleil quasi en face. Il apparaissait en haut et à gauche du cliché originel donc : crac. A cet endroit là, la ballade suit ce qui n’est même pas un chemin, juste
une piste qui longe la courbe de niveau. Elle doit être emprunté par du gibier moins haut sur patte que moi :je suis parfois obligé de me baisser pour passer sous le couvert végétal
(essentiellement des chênes et des buis).


 



Mélanie 03/01/2011 16:49



Bientôt vous allez être meilleur photographe qu'écrivain !



Jimidi 03/01/2011 17:32



Ce matin, la nature avait du talent...



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?