Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 15:51

Ballade du 4 septembre 2010 b

 

Pas vu de différence sur cet ici carnet depuis le 31 janvier, mais ne nous réjouissons pas trop vite, la migration forcée peut prendre quelques semaines. Tu comprendras que, dans l'attente, je ne poste pas grand chose ici. Si c'est pour que ça disparaisse... Toujours aucune info sur la possibilité qu'il y aurait, sous Wordpress, de choisir sa police de caractères, l'interlignage et tout ça sans ouvrir le capot ?

 

Bon, puisque tu es quand même là, des petites infos périssables, qui pourront se volatiliser sans grand dommage :

 

Ma brune est de nouveau à l'hosto depuis hier. Il semble que son système immunitaire pas encore totalement rétabli ai laissé passé pas mal de trucs. Avec tout ce qui traine en ce moment, y'a le choix.

 

J'ai bien l'intention de n'absolument rien faire au boulot cet après-midi. J'ai animé l'expo 13-18 avec une classe de 4ème ce matin. Ils étaient 29. Ça m'a rincé !

 

Seize pages d'avance sur mon tableau de marche, mais j'ai été inexplicablement déçu de constater que tout ça ne dépassait qu'à peine les deux cent pages, format "livre imprimé". Et moi qui me voyait déjà sortir un volume gros comme un Stephen King ! Pi comme là, j'en suis quasi à la fin de l'histoire, c'est sûr, ça ne fera jamais mille pages. La question reste posée du "Comment fait-il ?"

 

Très jolie, cette neige soupoudrée sur les hauteurs que je voit au loin, de ma fenêtre, mais j'aurais bien aimé retrouver le parking sous un mètre de poudreuse. Tu crois que c'est encore possible, ou bien ?

 

Petit retour sur la permamence de la semaine dernière. J'explique. À tour de rôle, on est chacun d'astreinte une semaine, pour répondre aux "urgences-mineurs" des juges (Juge d'Instruction, Parquet, Juge des Enfants) et les statistiques sont absolument formelles : la charge de travail, dans ce cadre là, ne se réparti absolument pas de façon homogène entre tous les collègues. Personne n'y pouvant rien, on ne peut que constater, mais ce constat est tout à fait clair : Certains d'entre nous sont beaucoup, beaucoup, plus sollicités que d'autres quand ils prennent la permanence. (La plupart du temps, on est tranquille : 'ya rien.) Vainqueuse et de très loin : Jo. Encore une fois, c'est tout à fait inexplicable, à moins d'établir un lien direct entre les conneries commises par les gamins sur le Beaujolais et le fait qu'elle soit de permanence ("Piquons des voitures les mecs ! L'éduc de permanence est sympa !") Très hasardeux. Il n'y a même pas de lien possible entre qui est de perm chez les magistrats et qui est de perm chez nous, puique chez eux également, ça tourne. Mais le fait est là : Quand un gamin est présenté, c'est souvent pour Jo.

 

Mais il se trouve que j'ai eu DEUX gamins présentés la semaine dernière, alors quoi, et les stats ! ? C'est là, que ça devient tout à fait troublant. Il se trouve que la semaine dernière, ça devait être Jo de perm, mais on a interverti, elle et moi.

 

' Y a quelqu'un, là haut, qui n'a pas dû recevoir le nouveau planning.

 

 


 


Published by Jimidi - dans Jimidi - Brèves
commenter cet article

commentaires

Laure 03/02/2015 18:22


Donc overblog est venu kidnapper la Brune pour se venger. Ben ça fout la trouille.


Tu leur laisses les microbes et virus et tu la ramènes bien vite, on te soutient 100%.


Des Beeez.

fMiKla 03/02/2015 15:31


Bon rétablissement à la Brune et sus aux crobes en tout genre !

mélanie 02/02/2015 19:59


Beaucoup de bisous pour la Brune !

Jimidi 02/02/2015 20:13



Je transmets. (Et j'en garde un au passage.) 


 



Articles Récents

  • Bisounours et langue de bois
    Pour l’avoir déjà dit souvent, je peux le répéter ici encore une fois : je lis tout ce qui m’arrive, quelque soit la provenance et le contenu. Les sources sont assez diverses. Classiques : je lis ce qu’on me prête, ce qu’on me donne, ce qui tombe de ma...
  • La saga de Ote - Volume II - Le dirigeable
    La nature a horreur du vide, parait-il. Ça tombe bien : moi aussi. Après avoir terminé d'écrire le premier opus de cette saga (septembre 2014-->jullet 2015), un grand vide s'est fait. Je n'avais vraiment, mais vraiment aucune idée de ce dont pourrait...
  • Vivement que tous nos logement soient accessibles...
    Vivement que tous nos logement soient accessibles aux handicapés, qu'on puisse se faire livrer les courses par des robots. Ou par des handicapés, d'ailleurs.
  • J’étais tranquillement en route pour aller chez...
    J’étais tranquillement en route pour aller chez Dut quand je me suis avisé que l’aiguille de température d’eau indiquait plus de 100° et flirtait avec la zone rouge. J’ai continué à très petite vitesse jusqu’à un endroit où m’arrêter à l’ombre, avec l’idée...
  • Louons la Vache :
    Louons la Vache : 10 novembre 1966 Jean POIRET, humoriste, chante "Une vache à mille francs", une parodie de la chanson de Jacques BREL "Une valse à mille temps".
  • Non mais, franchement...
  • Je ne m'en lasse pas :
  • "Mais puisque je vous dit que mon attestation...
    "Mais puisque je vous dit que mon attestation d'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée à BRÛLÉ dans L'INCENDIE provoqué par le fonctionnement défectueux de ce putain de détecteur ! "
  • On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux...
    On me les a demandé : les voilà, les pigeonneaux du balcon. J'avais l'impression que les petits, quelque soit l'espèce, étaient forcément au moins aussi beaux que les parents, voire plus - surtout les miens - mais quand tu vois ce désastre... Encore,...
  • Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais...
    Allo ? Y'a quelqu'un là haut ? Quand je disais "on va tous mourir !" Je PLAISANTAIS ! C'est bon ? Tu peux remettre la clim ?